Vivre heureux

Comprendre la pyramide de Maslow

La pyramide de Maslow est un modèle extraordinaire et pourtant trop souvent sous-estimé ou mal compris.

 

Pourtant, cette pyramide des besoins est d’une très grande aide lorsqu’on cherche à mettre de l’ordre dans ses idées pour trouver quel doit être le prochain chantier personnel à mener sur le chemin du bonheur et de l’épanouissement.

 

J’ai donc décidé de corriger cela.

 

J’ai tourné cette vidéo pour vous qui va bien au delà des explications qu’on en donne habituellement.

 

Si vous cherchez des outils qui puissent vous aider à savoir quoi faire dans votre vie et comment le faire pour trouver le bonheur, vivre heureux et vous épanouir, alors cet article est pour vous.

 

Mon objectif ici est de vous expliquer comment fonctionne la pyramide de Maslow et que vous compreniez quel outil puissant c’est quand on cherche le bonheur.

Lisez cet article jusqu’au bout et vous aurez en poche un outil simple que vous pourrez mettre en pratique immédiatement et les effets sur votre vie seront tout aussi immédiats.

 

Savez-vous ce qui fait le succès d’IKEA?!

 

Un coup de génie. La qualité de leurs plans de montage.
Ces plans qui font de nous des experts alors même que nous n’y connaissons rien.
Le succès est garanti !

A 2 conditions:

  1. De ne pas faire le macho et d’accepter de suivre le plan.
  2. Ne pas sauter d’étape…..pas question d’aller plus vite ou vous finirez avec la fameuse pièce en trop à la main à vous gratter le front en espérant que la garde-robe ne vous tombe pas dessus pendant la nuit.Est-ce que la vie ne serait-elle pas plus facile (…) et le bonheur plus accessible si nous avions un tel plan?

 

Et bien j’ai une excellente nouvelle pour vous; il existe des plans pour nous aider.
La pyramide de Maslow en est un des plus puissants.

 

Je corrige une injustice

 

On trouve facilement beaucoup de choses sur la pyramide de Maslow mais en général, c’est très incomplet.

Je pense que la majorité des gens passent totalement à côté.
Mais à la fin de cet article, vous aurez compris que la Pyramide de Maslow est un plan.
Le plan qui nous explique comment construire les fondations solides qui sont absolument indispensables à une vie heureuse, à notre bonheur et à notre accomplissement.

 

Abraham Maslow était un psychologue humaniste. 

Il s’est efforcé de comprendre ce qui motivait chacun de leurs comportements et c’est à partir de là qu’il a progressivement établi une liste des besoins fondamentaux que les nourrissons s’efforçaient de combler.

 

Il a poussé toujours plus loin ses études pour mieux comprendre ces processus. Il est devenu célèbre dans les années 60 en sortant sa théorie de la motivation axée sur une hiérarchie de besoins fondamentaux.

 

Par après, cette théorie a été matérialisée sous sa forme la plus connue : La pyramide des besoins ou pyramide de Maslow ; et elle est applicable à tous.

 

La part visible de la pyramide de Maslow

 

Alors, je commence par la description la plus connue et ensuite, je vous montrerai ce que peu de gens ont compris et comment utiliser la pyramide.

C’est donc une pyramide, qui est composée de 5 niveaux;

 

Au 1er niveau,

situé à la base de la pyramide, on retrouve les besoins physiologiques.- Boire
– Manger
– Se reposer
– Respirer
– Se reproduire
– etc…

Tout ce qui est nécessaire à notre survie.
Rien d’autre n’est possible sans cela. Ce sont nos besoins de base. Ceux des nourrissons.

 

Ensuite vient le niveau 2 ;

nos besoins de sécurité, de prendre soin de nous.
– Pouvoir s’abriter du froid ; de la chaleur ; du danger.
– Pouvoir soigner notre santé.
– etc..

 

Puis vient le niveau 3 :

Besoins de reconnaissance & d’appartenance
– Trouver sa place
– Etre aimé
– Etre respecté
– Etre reconnu pour ce qu’on sait
– Etre reconnu pour ce qu’on fait

Bref, le besoin de l’amour des autres

 

Ensuite vient le niveau 4 :

Dans certaines représentations, le niveau 4 est divisé en 2 sous-niveaux ;
– Besoin de l’estime des autres
– Besoin de l’estime de soi

Voilà entre autre ce qui fait souvent de ce niveau, le siège de la crise existentielle…..Le passage de la quête de l’amour des autres à l’amour de soi……Pas évident….

 

Enfin, vient le niveau 5 :

Le besoin d’accomplissement
– Etre en phase avec ce qu’on est vraiment
– Développer son plein potentiel
– Laisser s’exprimer ce pour quoi on est fait

Bref, s’accomplir pour tendre vers la meilleure version de soi. Etre en adéquation avec sa mission de vie. Ce pourquoi on est là.

Le plus souvent, l’explication qu’on donne de la pyramide s’arrête là.
Et pourtant, c’est là que tout commence !

 

Comment lire la pyramide de Maslow ?

 

La pyramide est un guide sur le chemin de l’accomplissement pour celui qui sait le lire.
PAS JUSTE UNE LISTE DE BESOINS !!

 

Rappelez-vous le plan IKEA…
Pour se servir correctement de la pyramide comme d’un plan, il faut respecter des règles.

Une fois qu’on a accepté l’idée que la pyramide est un plan il faut :
En respecter les étapes….ne pas vouloir aller trop vite mais plutôt avancer pas à pas.

Pour vous motiver à prendre le temps de faire un pas après l’autre, souvenez-vous de ce que Lao Tseu disait : “Il n’y a point de chemin vers le bonheur. Le bonheur, c’est le chemin”.

 

Je vous explique…

Depuis notre état de nourrisson jusqu’à la fin, nous devons satisfaire nos besoins.
Ceux de la base sont indispensables à notre existence.
Ceux du haut sont indispensables à notre épanouissement.

 

Nous passons notre vie à monter et descendre dans notre propre pyramide et progressivement, nous adressons les niveaux supérieurs.

On commence par nos besoins physiologiques. Une fois qu’on a suffisamment à manger, boire, etc.. on se sent disponible pour attaquer le deuxième niveau de notre pyramide. Nos besoins de sécurité.
Pas avant ! Ce ne serait pas possible…rien n’est possible pour nous le ventre vide.

 

Le niveau 2 est déjà plus compliqué à combler car nos croyances et nos peurs interviennent.

Nous devons nous sentir en sécurité. Mais nous devons aussi nous tenir à l’écart du danger et pour cela, dans nos sociétés riches, un logement ne suffit pas….il nous faut toujours plus d’argent à stocker sur un compte en banque pour nous donner le sentiment que le danger s’éloigne.

C’est là que les gens de nature confiante prennent déjà de l’avance dans leur cheminement.

 

Lorsqu’on se sent suffisamment en sécurité…pas complètement…mais suffisamment, alors on cherche la reconnaissance des autres et l’appartenance à un groupe…pour en prendre l’identité. Après tout c’est plus facile de prendre quelque chose qui existe déjà plutôt que de chercher sa propre identité.

 

Puis vient le niveau 4, l’amour et le respect des autres qu’on s’efforce de gagner et de maintenir. C’est probablement là-dessus qu’on passe le plus de temps dans notre vie. Poussé par notre égo.

Mais vient aussi de plus en plus, le besoin de s’aimer soi-même.

 

Mais comment faire quand on a passé sa vie à prendre des identités qui n’étaient pas la nôtre ?! Pour être aimé par les autres….Pas facile.

 

Le but à atteindre c’est le niveau de l’accomplissement car c’est une fois apte à travailler à ce niveau qu’on pourra vraiment espérer devenir ce que l’on se doit d’être…la meilleure version de ce que l’on peut être…..

 

Vous l’avez compris, si le but est d’arriver en haut de notre pyramide, nous ne pouvons y arriver sans nous reposer sur des fondations stables. Sans avoir pleinement satisfait à nos besoins des étages du bas.

J’ajoute que ce n’est pas simplement une ascension sans demi-tour. Non, très souvent la vie génère des déséquilibres dans nos étages inférieurs qui nous forcent à redescendre pour les consolider.

 

Je vous donne un exemple :

 

Imaginons que votre pyramide soit bien stable et que vous soyez occupé à finaliser votre 3ème niveau, celui de la reconnaissance.
Et puis, vient la crise financière.

Elle ne vous touche pas encore et ne vous touchera peut-être pas et pourtant…..elle fait naître en vous la peur, le sentiment d’insécurité.

Vous pensez que peut-être vous n’êtes pas assez riche pour vous mettre à l’abri de la crise.

Alors votre niveau 2 se déstabilise.
Et avec lui, c’est le niveau 3 qui bascule lentement.
Ce ne sont peut-être que des peurs non fondées et pourtant, il vous faudra trouver le moyen de mettre plus d’argent entre vous et le danger pour reconsolider le niveau 2 et le niveau supérieur. Vous comprenez ?

 

D’autres exemples ?

– La maladie.
– La perte d’un être cher.
– Une rencontre forte qui vous fait voir les choses différemment et vous oblige à repenser ce que vous êtes et la manière dont vous vivez.

Les exemples ne manquent pas.

 

Ce que peu ont compris

 

Maintenant que vous avez compris comment fonctionne la pyramide et ce qu’elle vous apprend sur vous, est-ce que vous voyez le plan ?

 

En identifiant tous vos besoins, un par un, et en regardant à quel point ils sont assouvis, vous pouvez savoir où vous en êtes.
En faisant cet exercice, si vous tombez sur des besoins non assouvis alors vous savez ce qu’il vous reste à faire pour être heureux.

 

Comblez vos besoins en commençant par ceux du bas car ils sont vos fondations.
Voilà votre plan.

Dessinez votre pyramide et analysez-en le contenu. Elle vous dira ce sur quoi vous devez travailler et suivant quelle priorité. Se faisant, vous irez de mieux en mieux.

Et n’oubliez pas ce que Lao Tseu disait : “Il n’y a point de chemin vers le bonheur. Le bonheur est le chemin”.

 

Calmez-vous, le bonheur n’est pas en haut

 

Ce n’est pas une course ! Ce n’est pas non plus une conquête.

Le bonheur n’est pas juste en haut de la pyramide. Le haut de la pyramide est occupé par d’autres tâches à mener qui doivent elles aussi vous aider à vous accomplir. Pas par le bonheur.

Le bonheur est en chaque pas de la vie.

 

Le bonheur est dans le simple fait d’être en action pour soi. Le bonheur est sur notre chemin…dans notre ascension vers le sommet de notre pyramide mais pas juste au sommet.

Alors rien ne sert de courir…L’objectif n’est pas la ligne d’arrivée mais bien le parcours.

Allez demander à un Marathonien ce qui le motive et le rend heureux dans ce qu’il fait.

 

Vous pensez que c’est la ligne d’arrivée ?

Bien sûr que non. C’est tout ce qu’il doit faire et ce qu’il se prouve à lui-même au travers ses entraînements de malade qu’il s’inflige. Sa motivation peut-être de passer la ligne d’arrivée mais son bonheur lui, il le trouve dans sa course et dans tout ce qu’il doit faire pour pouvoir la mener.

 

La pyramide de Maslow est un plan. Encore faut-il accepter de l’ouvrir et d’essayer de le comprendre.

A vous de jouer maintenant. Dites moi quels sont les besoins qui chez vous ne semblent pas assouvis et comment ils vous empêchent d’être pleinement heureux en me laissant un commentaire ci-dessous.

-Thierry-

Vous n'êtes plus heureux et votre mal-être grandit?

Vous êtes libre de télécharger mon livre

Apprenez en 60 pages ce que j’ai mis des années à comprendre et sortez rapidement grandi de votre crise existentielle

Retrouvez moi aussi sur :

Une réflexion au sujet de « Comprendre la pyramide de Maslow »

  1. Bonjour, vos éclaircissements m’ont fait du bien. J’avais appris tout cela il y a quelques années, mais malheureusement j’avais un peu oublié.
    Je souhaite recevoir votre livre afin de ne plus oublier.
    Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *